Le renforcement excentrique

Encore peu proposé en pratique, le renforcement musculaire excentrique fait partie des moyens de traitement modernes, validés par les études scientifiques. Si les modifications histologiques induites par ce type de travail musculaire ne sont pas encore parfaitement connues, on avance les explications suivantes de ses effets positifs :

  • rigidification conjonctive du tendon ce qui concrètement augmente sa résistance mécanique
  • rôle anabolique en augmentant la synthèse de collagène

Les ondes de choc (radiales ou focales)

Cette technique est véritablement LA technique non invasive la plus efficace pour traiter les tendinopathies rebelles. Aussi efficace que la chirurgie, moins couteuse et moins iatrogène.

L'électrothérapie

Les courants antalgiques de type TENS ou endorphinique ont une action sur la douleur mais non durable. Cela constitue un moyen annexe de traitement des tendinopathies pour ne pas dire occupationnel.

Les ultrasons

Très employés cliniquement, les ultrasons auraient comme effet une stimulation de l'activité fibroblastique, et donc un impact favorisant sur la cicatrisation. A partir de cette donnée littéraire, l'utilisation des ultrasons est théoriquement correcte, cependant on constate que ce moyen n'est pas très performant en pratique.

Le laser

Les effets non probants des lasers thérapeutiques n'en font pas un moyen de traitement retenu des tendinopathies.

Les étirements

Ils sont essentiels pour 2 raisons. Dans une logique symptomatique, ils vont permettre d'optimiser les effets des techniques cicatrisantes (ondes de choc, injection de PRP) en guidant l'orientation des fibres de collagène nouvellement formées, évitant toute organisation anarchique de celles ci. De plus la raideur étant un facteur de risque de troubles tendineux, les étirements rentrent également dans le traitement préventif de récidive.

Le MTP (Massage Transversal Profond)

Ancêtre des ondes de choc, le MTP est un massage trop physique pour pouvoir être réalisé correctement et de manière reproductible par le thérapeute. C'est pour cela que les études scientifiques sur le sujet donnent des résultats très aléatoires. Mais il est une technique théoriquement correcte.

Le massage

Le massage drainant et décontractant est toujours apprécié par le patient lors d'épisodes douloureux. D'un point de vu plus théorique, il est intéressant de coupler le massage drainant aux ondes de choc pour drainer les débris engendrés par celles-ci.