Comment soigner les tendinopathies ?

Les douleurs tendineuses doivent être prises en charge précocement et sérieusement afin d'éviter tout passage vers la chronicité. On connait la difficulté technique de traitement des tendinopathies chroniques, et de ce fait le désarroi des patients.

Les connaissances actuelles permettent de traiter les tendinopathies avec plus ou moins d'efficacité, mais pour cela il faut que les patients prennent conscience qu'une « petite » douleur tendineuse risque volontiers de s'aggraver jusqu'à devenir invalidantes. Devant toute suspicion de tendinite, il est alors nécessaire de consulter un médecin compétent.

Les tendinopathies appartiennent à la famille des pathologies micro-traumatiques de surmenage. Cela signifie qu'elles s'installent dans le temps avec la répétition de contraintes plus ou moins agressives pour un tissu fragilisé par des facteurs intrinsèques. Pour éviter toute récidive consécutive à la reprise de l'activité, un traitement éthiologique devra être entrepris en parallèle du traitement symptomatique.

La prise en charge des facteurs de risque n'est pas des plus évidente. D'une part car elle nécessite l'intervention de nombreux acteurs de soins (dentiste, podologue, ostéopathe, kiné, médecin, diététicien…), et d'autre part car une correction est possible si les facteurs de risque ont été identifiés. Cela demande des bilans précis et une certaine expertise des praticiens.

En combien de jours se soigne une tendinite ?

Physiologiquement, un tendon met 45 jours à cicatriser. Durant cette période le repos est l'élément essentiel de la guérison. Cependant on parle de repos relatif dans le cadre d'affections tendineuses puisqu'on va proscrire toute immobilisation totale et autoriser les activités réalisées sous le seuil de la douleur. Par exemple la marche, le vélo, la natation pour une tendinopathie achilléenne. En effet, l'immobilisation se veut nocive pour le tissu tendineux en provoquant une atrophie et une désorganisation structurelle des fibres de collagène, réduisant la résistance mécanique du tendon.

Ensuite une phase de réhabilitation, de réathlétisation progressive doit être étendue sur 3 à 6 semaines. En tout, un tendon se soigne en 3 mois avec comme acteur principale : le patient.

Le patient représente l'acteur principal de sa guérison, en respectant les restrictions d'activité que lui donne le corps médical.